Moscou veut réduire les embouteillages grâce au métro

Malgré le métro déjà présent dans la capitale russe, les embouteillages encombrent chaque jour le périphérique.

En parallèle de la préparation à la Coupe du monde 2018, profitant des travaux qui allaient être développés pour cet évènement planétaire, Vladimir Poutine a lancé un projet d’extension et de modernisation du métro moscovite.

Un grand projet pour la capitale russe

L’agrandissement du métro moscovite devrait coûter environ 265 millions d’euros. À l’issue des travaux, le métro comptera 450 kilomètres de lignes et près de 250 stations. Des chiffres impressionnants, mais qui devraient permettre une métropole comme Moscou d’alléger la circulation automobile et ainsi réduire les embouteillages qui encombre chaque jour le périphérique.

Avec 12 millions d’habitants et plus de 20 millions si on prend en compte l’aire urbaine, Moscou est l’une des plus grandes villes au monde. Elle possède le troisième flux quotidien de personnes derrière Tokyo et Séoul.

Réduction des embouteillages et modernisation du métro

Ces grands travaux vont permettre de relier en métro la périphérie de Moscou à son centre-ville. L’idée est notamment de créer une boucle autour de la ville et de la relier aux lignes déjà présentes dans le centre-ville. Certaines de ces lignes seront d’ailleurs modifiées pour améliorer leur fluidité.

Les autorités russes espèrent réduire la circulation automobile d’au moins 10%. Pour atteindre cet objectif, elles ont fait appel à l’homme d’affaires Iskander Makhmudov qui dirige notamment l’entreprise ferroviaire Transmashholding dont il est l’actionnaire principal.

En plus d’étendre les lignes vers la périphérie, l’objectif est aussi de rendre le métro plus attractif afin d’inciter un maximum d’automobilistes à opter pour ce moyen de transport. Cet objectif passe par une modernisation du métro : prises USB, Wifi, meilleure isolation…

Les trains utilisés pour le métro de Moscou sont électriques et se composent d’un seul wagon. On les appelle les Ivolga. Un nouveau modèle est prévu pour intégrer toutes les modernisations.

Normalement, les travaux d’extension et de modernisation du métro de Moscou devraient être terminés courant 2025.