Comment créer un site ecommerce en 2022 : le guide ultime

Site ecommerce
Partager cet article

Notre guide sur la création d’un site de commerce électronique vous guide à travers les étapes pour que vous puissiez lancer votre ecommerce.

Trouver une idée commerciale et lancer son entreprise peut être un processus difficile – ou, tout du moins, long. Heureusement, il est facile d’apprendre à créer un site de commerce électronique pour vendre vos produits ou services en ligne.

Les plateformes de commerce électronique modernes sont économiques et extrêmement conviviales, ce qui vous permet de créer un site Web personnalisé pour votre entreprise de commerce électronique en quelques clics seulement. La plupart des plateformes d’ecommerce offrent également des éléments clés tels que les paiements sécurisés, l’expédition et le marketing sur une base « plug-and-play », de sorte que vous n’aurez probablement pas besoin d’expérience en programmation pour mettre en place un ecommerce d’aspect professionnel.

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre guide sur la création d’un site de commerce électronique vous expliquera tout ce que vous devez savoir pour créer votre boutique en ligne et commencer à vendre en ligne.

Comment créer un site ecommerce en 5 étapes

Étape 1 : Choisissez un nom et réserver votre nom de domaine

Si vous êtes novice dans la création d’un site web de commerce électronique, votre domaine – également appelé URL – est votre adresse web. Il s’agit du « domicile » de votre site de commerce électronique sur Internet, et de ce que les acheteurs saisissent dans la barre du navigateur pour visiter votre site.

Le choix d’un bon nom de domaine est important pour votre image de marque et votre réussite globale. Si possible, choisissez une entreprise et un nom de domaine étroitement liés à ce que vous vendez. En utilisant des mots-clés descriptifs ou des expressions clés dans votre entreprise et votre nom de domaine, vos clients savent d’emblée ce que vous vendez, et cela vous aide à être bien classé dans les moteurs de recherche, ce qui est crucial pour la stratégie de référencement de votre entreprise.

Par exemple, si vous êtes spécialisé dans le miel biologique, vous pouvez rechercher des noms qui incluent « miel biologique ». Si vous avez une activité de niche, il est assez facile de trouver un nom axé sur les mots-clés pour votre boutique en ligne.

Une fois que vous avez quelques idées de nom, vous pouvez acheter votre domaine en utilisant un service d’enregistrement de domaine comme GoDaddy, Bluehost ou Google Domains. Il vous suffit de vous rendre sur l’un de ces sites Web et de saisir le nom de votre entreprise. Vous saurez si ce domaine est disponible.

Si votre nom est déjà pris, ces sites afficheront des options, comme .net ou .co, ou un autre nom. Il est préférable de s’en tenir à un .com si possible, car c’est l’usage le plus courant et le plus fiable. Toutefois, si vous tenez à un nom particulier et que le .com est pris, les options .net et .co sont également largement reconnues.

Votre nom de domaine vous coûtera généralement entre 10 et 15 euros par an, en fonction du service et des options supplémentaires que vous choisissez, telles que la confidentialité du domaine. Il se peut également que la plateforme de commerce électronique que vous choisissez pour créer votre site de commerce électronique comprenne également un domaine gratuit à l’achat, ce qui nous amène au point suivant.

Étape 2 : Choisissez votre plateforme de commerce électronique

Votre plateforme de commerce électronique est l’endroit où votre site « vit » en ligne, et vous avez le choix entre de nombreuses options. Il existe des plateformes de commerce électronique gratuites aux fonctionnalités limitées et des boutiques de commerce électronique presque gratuites construites sur WordPress. Vous pouvez ajouter des fonctionnalités de ecommerce aux logiciels de création de sites internet les plus populaires, ou opter pour une plateforme de commerce électronique dédiée qui peut supporter une croissance illimitée.

Voici quelques options de plateforme de commerce électronique à prendre en compte lorsque vous décidez où construire votre site ecommerce :

Plateformes dédiées au commerce électronique

Les plateformes de commerce électronique dédiées constituent le moyen le plus simple de lancer rapidement un site ecommerce complet. Ces solutions sont très robustes et extensibles et offrent de puissantes fonctionnalités intégrées telles que les paiements sécurisés, les étiquettes d’expédition, le marketing par courriel et l’assistance aux ventes multicanaux. Ces solutions ne sont pas gratuites, mais elles offrent une tonne d’outils à partir d’environ 30 euros par mois.

Voici trois des meilleures plateformes spécialisées en commerce électronique à prendre en considération :

  • BigCommerce : BigCommerce s’adresse aux vendeurs multicanaux et est peut-être la plateforme de commerce électronique pour petites entreprises la plus extensible. Les forfaits commencent à 29,95 $ par mois.
  • Shopify : Shopify est la plateforme de commerce électronique dédiée la plus populaire, idéale pour les startups et les expéditeurs. Les forfaits Shopify commencent à 29 $ par mois.
  • 3dcart : 3dcart est un autre concurrent de premier plan dans le domaine des plateformes de commerce électronique dédié et propose un plan de démarrage économique pour seulement 19 $ par mois.

Toutes ces plateformes de commerce électronique dédiées offrent une période d’essai gratuite, ce qui vous permet de tester chacune d’entre elles sans aucun risque avant de décider laquelle vous utiliserez pour créer votre site ecommerce.

Créateurs de sites Web avec fonctionnalités pour le ecommerce

Les constructeurs de sites Web populaires Wix, Weebly et Squarespace proposent tous des fonctionnalités de commerce électronique. Si vous exploitez déjà un site Web sur l’une de ces plateformes, vous pouvez ajouter des fonctions de vente en ligne en passant simplement à un plan de commerce électronique.

  • Wix : Wix propose des centaines de modèles de sites Web magnifiques et faciles à utiliser, avec des fonctions de commerce électronique à partir de 23 $ par mois.
  • Weebly : Comme Wix, vous pouvez créer rapidement et facilement un beau site sur Weebly avec des fonctions de commerce électronique pour 25 $ par mois.
  • Squarespace : Les fonctions de commerce électronique de Squarespace commencent à 30 $ par mois et vous pouvez choisir parmi des centaines de modèles de conception.

La simplicité rend les plateformes de création de sites Web populaires auprès des bricoleurs et des petits entrepreneurs. Toutefois, si vous créez un site de commerce électronique dans l’intention de le développer, une plateforme ecommerce dédiée offre des fonctions de vente et de marketing plus intégrées pour un coût similaire.

Extensions de commerce électronique pour WordPress

La plateforme WordPress est un moteur qui anime plus de la moitié des sites de commerce électronique dans le monde. Il y a deux raisons à cela. Premièrement, WordPress est virtuellement illimité – vous pouvez tout créer avec lui ; et deuxièmement, il peut s’agir d’une option de commerce électronique très peu coûteuse. En fait, vous pouvez ajouter une fonctionnalité de boutique en ligne à n’importe quel site WordPress gratuitement en utilisant les plugins de commerce électronique suivants :

  • WooCommerce : Le plugin gratuit WooCommerce ajoute une fonctionnalité complète de commerce électronique aux sites Web WordPress.
  • WP EasyCart : Comme WooCommerce, WP EasyCart ajoute une suite complète de fonctionnalités de boutique en ligne à WordPress.
  • BigCommerce : La plateforme de commerce électronique dédiée BigCommerce se branche également sur WordPress, de sorte que vous pouvez combiner leurs fonctionnalités de vente multicanal avec un blog de construction de marque.

Plateformes ecommerce gratuites

Les plateformes de commerce électronique gratuites permettent aux entreprises qui n’ont que quelques produits de vendre en ligne sans frais initiaux ou permanents. Ces plateformes limitent le nombre de produits que vous pouvez référencer gratuitement ou offrent moins de fonctionnalités que les solutions de commerce électronique présentées ci-dessus.

Voici trois plateformes de commerce électronique gratuites à envisager pour votre boutique ne ligne :

  • Boutique en ligne gratuite Square : Les utilisateurs de Square peuvent facilement développer leur activité en ligne grâce à la boutique en ligne gratuite de Square, qui est intégrée à chaque compte Square.
  • Freewebstore : Freewebstore offre une plateforme de commerce électronique gratuite pour un maximum de 20 produits ; les plans payants couvrent plus de produits.
  • Ecwid : Ecwid offre un site de commerce électronique gratuit pour un maximum de 10 produits ; les plans payants couvrent des articles supplémentaires.

Le choix de votre plateforme de commerce électronique est une étape très importante dans le processus de création de votre boutique en ligne. Prenez donc le temps de tester les options et d’examiner vos objectifs de croissance avant de choisir une solution.

Étape 3 : Planifier et créer votre site de commerce électronique

Après avoir choisi une plateforme de commerce électronique, il est temps de commencer à créer votre site de commerce électronique. Pour cela, vous devrez rassembler les éléments et informations suivants :

Logo et image de marque

Toutes les plateformes de commerce électronique vous permettent de créer un logo de type simple, ou vous pouvez vous rendre sur Canva pour créer votre propre logo à l’aide de modèles de logos gratuits. Canva propose également des photos libres de droits que vous pouvez utiliser à la rigueur pour contribuer à l’image de marque de votre site Web. Cependant, vos propres images de marque raconteront plus efficacement votre histoire. Si elles sont bien faites, les photos prises par un téléphone portable sont étonnamment bonnes pour cela, alors essayez.

Photos, descriptions et données relatives aux produits

Les informations sur les produits sont au centre de la plupart des sites de ecommerce. Il s’agit donc d’un élément clé de la création de votre site de commerce électronique. Voici une liste de contrôle des informations à inclure, ainsi que quelques conseils pour vous aider à commercialiser efficacement vos produits.

  • De superbes photos de produits : Vous pouvez prendre de superbes photos de produits avec un peu de créativité et l’appareil photo d’un téléphone portable. Veillez à prendre des photos sous plusieurs angles et à montrer vos produits en cours d’utilisation, si possible.
  • Vidéos de produits : Vous n’avez pas besoin d’une vidéo élégante et coûteuse pour vendre des produits. Les vidéos authentiques et réelles sont des outils de vente éprouvés, et vous pouvez les capturer avec votre téléphone portable.
  • Descriptions détaillées des produits : Vous voulez réduire au minimum les e-mails et les appels des clients ? Créez d’excellentes descriptions de produits qui couvrent tous les détails. Indiquez la taille, le poids et le matériau de chaque produit que vous vendez et ajoutez des réponses aux questions fréquemment posées. Utilisez des mots-clés dans les titres et les descriptions de produits lorsque cela est nécessaire pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche.
  • Options du produit : Les options comme la taille et la couleur sont appelées variables, et les plateformes de commerce électronique vous permettent de créer plusieurs variables pour les articles qui existent en différentes tailles, couleurs, etc.
  • UGS des produits : Assurez-vous d’avoir sous la main vos unités de gestion des stocks (UGS) internes, ainsi que les codes du fabricant. Parfois, les acheteurs effectuent des recherches à l’aide d’un code de fabricant, qu’il est donc bon d’inclure dans les données relatives aux produits.
  • Prix des produits : De nombreuses plateformes de commerce électronique vous offrent des options de tarification par article et par groupe, ainsi que des prix de vente et de remise. Certaines vous permettent même de suivre les coûts de vos produits pour l’établissement de rapports.
  • Taille et poids des articles : Les plateformes de commerce électronique utilisent la taille et le poids des articles pour déterminer les frais d’expédition en temps réel et imprimer les étiquettes. Cette fonction est facultative, mais elle peut vous faire gagner du temps et automatiser votre processus d’expédition.
  • Inventaire : Insérez un montant de stock pour chaque article et votre plateforme de commerce électronique suivra votre inventaire au fur et à mesure que les produits se vendent.

Vous ne savez pas quoi vendre sur votre nouveau site de ecommerce ? Découvrez comment trouver des produits à vendre en ligne ou démarrer une activité de dropshipping sans frais initiaux.

Votre histoire

C’est votre chance d’entrer en contact avec des acheteurs potentiels, alors faites chanter la section « À propos de nous » de votre site de commerce électronique. Partagez votre parcours personnel : s’agit-il de la réalisation d’un rêve de toujours ? Ou une expérience amusante de travail parallèle ? Quelle que soit la raison qui vous pousse à apprendre à créer un site de commerce électronique, racontez-la ici. Embellissez-la avec des photos et des vidéos et rendez-la divertissante et attrayante pour inciter les acheteurs à revenir.

Pages de service client

Un service clientèle de qualité incite les acheteurs à revenir, alors utilisez la page de service clientèle de votre site de commerce électronique pour définir clairement les attentes. Les éléments clés de cette page sont les suivants :

  • Les tarifs et les délais d’expédition : Indiquez votre délai d’expédition habituel, les tarifs que vous facturez et les délais de livraison moyens.
  • Retours et échanges : Couvrez votre politique de retour et indiquez clairement qui prend en charge les frais de retour, afin qu’il n’y ait pas de surprise.
  • Politique de confidentialité : La loi vous oblige à inclure une politique de confidentialité sur votre site web et la plupart des plateformes de commerce électronique fournissent une déclaration générale que vous pouvez insérer.

Contenu du blog

Le blog est un excellent moyen de créer du contenu permanent et d’améliorer le classement de votre site ecommerce dans les moteurs de recherche. Bien conçus, les articles de blog font partie de votre stratégie marketing globale. Vous pouvez continuellement réaffecter ce contenu via les canaux sociaux et le marketing par e-mail afin de rentabiliser vos efforts.

Une navigation conviviale

Les menus de votre site de commerce électronique aident les acheteurs à naviguer facilement dans votre boutique, votre blog et le contenu de votre site. La plupart des sites de commerce électronique vous permettent de créer une barre de menu principale, ainsi que des menus de pied de page et parfois des menus supérieurs et latéraux.

Il est courant d’utiliser le menu principal pour mettre en évidence les catégories de votre boutique en ligne, puis d’utiliser le pied de page ou la barre supérieure pour les pages À propos de nous et Service clientèle. Les articles de blog peuvent être intégrés au menu principal ou aux menus de la barre latérale ou du pied de page. Expérimentez pour voir quelle combinaison fonctionne le mieux pour votre collection de produits et votre contenu.

Étape 4 : Configurez les outils de paiement, de taxe, d’expédition et de marketing

La manière de gérer ces tâches lors de la création de votre site de ecommerce dépend de votre plateforme de commerce électronique. Les solutions tout-en-un comme BigCommerce et Shopify intègrent le traitement des paiements, le calcul des taxes, l’impression des étiquettes d’expédition et les outils de marketing. La plupart des autres nécessitent l’intégration de quelques services externes pour gérer ces tâches.

Traitement des paiements et configuration des tables d’imposition

Toutes les plateformes de sites de commerce électronique présentées ci-dessus offrent une intégration plug-and-play avec les principaux services de paiement tels que Square, PayPal et Stripe. Shopify dispose même de sa propre solution de paiement, Shopify Payments. Pour activer le traitement des paiements à l’aide de ces solutions, il vous suffit de cliquer sur quelques boutons, de configurer votre compte et vous êtes connecté.

La plupart des plateformes de ecommerce vous permettent également de connecter votre propre passerelle de paiement et votre propre compte marchand. Cependant, les services de paiement intégrés et prêts à l’emploi sont les options les plus simples, et souvent les plus économiques, pour les startups.

Après avoir configuré votre processeur de paiement, vous devrez configurer les taux de taxe de vente à percevoir auprès des acheteurs. Toutes les plateformes de sites ecommerce prennent en charge la collecte de la taxe sur les ventes et vous permettent d’appliquer des taxes à certains ou à tous les articles et commandes. Les taux de taxe de vente que vous facturez dépendent de votre État et, dans la plupart des cas, du volume global de vos ventes.

Configuration de l’expédition

Vous pouvez – et devez – intégrer un logiciel d’expédition à votre plateforme de commerce électronique pour rationaliser le processus d’exécution des commandes. L’expédition intégrée connecte de manière transparente les commandes au logiciel d’expédition afin que vous puissiez sélectionner les transporteurs et les méthodes d’expédition, imprimer les étiquettes et avertir automatiquement les clients de l’expédition de leurs commandes.

BigCommerce, Shopify et WooCommerce proposent tous l’expédition intégrée, de sorte que l’intégration est déjà faite pour vous et que la configuration ne prend que quelques minutes. La plupart des autres plateformes de commerce électronique exigent que vous vous connectiez à une solution tierce comme ShipStation ou ShippingEasy pour imprimer les étiquettes et déclencher les notifications aux clients. Ces intégrations fonctionnent bien avec la plupart des plateformes, mais peuvent ajouter des coûts mensuels.

Une fois que votre solution d’expédition est configurée, vous pouvez créer des tarifs d’expédition pour facturer les frais de port à vos clients. La plupart des sites de commerce électronique vous permettent d’ajouter des tarifs en temps réel, qui correspondent au coût réel de l’expédition de chaque commande. Vous pouvez également mettre en place des tarifs forfaitaires basés sur le total des commandes, ou proposer une livraison gratuite pour toutes les commandes ou pour certaines d’entre elles.

Configuration du marketing par courriel et des médias sociaux

Tout comme les paiements et l’expédition, certaines plateformes de sites de commerce électronique offrent de solides outils de marketing intégrés. Les solutions tout-en-un BigCommerce et Shopify sont en tête du peloton avec des boîtes à outils marketing complètes. Vous pouvez facilement créer et utiliser des listes d’e-mails pour communiquer avec vos clients, vendre des produits et envoyer des promotions sur vos comptes de médias sociaux en quelques clics.

D’autres plateformes de commerce électronique nécessitent un peu plus de travail pour mettre en place des fonctions de marketing. Par exemple, vous pouvez connecter WooCommerce aux principaux services de marketing par courriel comme MailChimp à l’aide de plugins gratuits. Cependant, vous avez besoin de plugins payants pour connecter vos produits directement aux comptes de médias sociaux pour le commerce social.

Il est clair que le temps consacré à cette étape dépend de la plateforme de commerce électronique que vous choisissez. Les plateformes de commerce électronique dédiées permettent de créer facilement un site de commerce électronique doté de toutes les fonctionnalités de marketing. Vous consacrerez plus de temps, d’efforts et peut-être d’argent si vous utilisez d’autres plateformes.

Étape 5 : Testez et lancez votre site ecommerce

La dernière étape de la création de votre site ecommerce commence par le traitement de quelques commandes de test. Chaque plateforme de commerce électronique gère les tests différemment ; cependant, toutes vous permettent d’exécuter quelques commandes tests de pré-lancement dans le système. Ces commandes sont connectées à votre processeur de paiement, mais ne débitent pas votre carte. Une fois que vous avez envoyé quelques commandes tests avec succès – ou que vous avez corrigé tous les bugs que vous avez remarqués en naviguant sur votre site de commerce électronique – vous êtes prêt à ouvrir votre entreprise.

Bien sûr, le lancement de votre site de commerce électronique n’est pas synonyme de ventes instantanées. Il faut du temps aux moteurs de recherche pour trouver et indexer votre nouvelle boutique en ligne. Vous pouvez accélérer ce processus en vérifiant votre nouvelle boutique en ligne dans la Search Console de Google et en téléchargeant un sitemap xml, que les plateformes de commerce électronique fournissent à cette fin.

Dans l’intervalle, vous pouvez également utiliser les médias sociaux et la publicité Google Adwords pour faire passer le mot une fois que votre boutique en ligne sera en ligne.

Construire un ecommerce : L’essentiel à retenir

Il est vraiment plus facile que jamais de créer un site de commerce électronique. Il y a dix ans, la mise en place d’une boutique en ligne nécessitait quelques compétences techniques et plusieurs intégrations pour que tout fonctionne. Mais les plateformes modernes d’aujourd’hui rendent le processus rapide et transparent.

Si vous n’avez que quelques pages de produits à créer, vous pouvez être opérationnel en un jour ou moins. Donc, si vous rêvez de tester les eaux du commerce électronique, consultez les plateformes présentées ci-dessus, choisissez la meilleure pour vos besoins de commerce électronique et plongez-y.


Partager cet article