Quand et comment ramoner votre cheminée ?

Cheminée
Partager cet article

Rien de tel qu’une cheminée à bois pour se sentir chez soi. Les cheminées à gaz et à gel ont leurs points forts, notamment en ce qui concerne la facilité d’utilisation. Mais seule une véritable cheminée à bois, avec son crépitement profond et ses braises orange rougeoyantes, est capable de susciter romantisme et confort.

Cependant, avoir une cheminée à bois nécessite un entretien sérieux. Une cheminée mal entretenue peut donner lieu à un intérieur plein de suie et d’odeurs et à un phénomène terrifiant connu sous le nom de feu de cheminée.

Il existe plusieurs façons de nettoyer soi-même sa cheminée. Grimper sur le toit est une méthode courante qui peut être effectuée par une seule personne, avec l’aide d’un assistant pour l’échelle. Le nettoyage de la cheminée depuis l’intérieur de votre foyer est l’une des tâches les plus salissantes que l’on puisse imaginer, il est donc préférable de la confier à des professionnels.

Quelles sont les causes d’une cheminée sale ?

Les feux de bois ne brûlent pas proprement. Lorsque le bois brûle, il libère une foule de contaminants qui recouvrent l’intérieur de la cheminée. Des débris organiques et inflammables peuvent pénétrer dans la cheminée, apportés par les éléments ou par les oiseaux, la vermine et d’autres animaux. En outre, le vent peut déposer des feuilles et des brindilles dans les cheminées sans chapeau. Mais le véritable problème dans une cheminée qui nécessite une attention particulière est la créosote, qui est très difficile à éliminer, même avec des méthodes de bricolage.

La créosote est une substance noire et huileuse qui est un sous-produit contaminant des feux de bois. Lorsque le feu brûle dans le foyer, il dégage de la fumée, de la vapeur d’eau, des gaz, des particules de bois, du brouillard de goudron et d’autres polluants. Ceux-ci créent un résidu inflammable à l’intérieur de la cheminée sous forme de créosote. Celle-ci se condense à l’intérieur de la cheminée jusqu’à ce qu’elle soit éliminée et se présente sous trois formes : cendrée (stade un), floconneuse (stade deux) et vitrifiée (stade trois). Si vous en avez une épaisseur de plus de 3 milimètres sur les parois, il faut l’enlever.

Pourquoi vous devez nettoyer votre cheminée ?

Si vous ne nettoyez pas votre cheminée régulièrement, vous commencerez à constater un ralentissement de la combustion du bois. Les feux seront plus difficiles à démarrer et ne brûleront pas avec autant de vigueur qu’auparavant.

Mais la principale raison de nettoyer une cheminée est d’éviter un feu de cheminée. Les feux de cheminée commencent par des claquements et des pops aussi forts que des coups de feu, puis se transforment en un grondement profond. La créosote huileuse, noire et enflammée tombe en pluie dans le foyer.

Que se passe-t-il pendant un feu de cheminée ?

Lorsque le feu commence, il prend la forme d’une explosion. Les flammes sortent par le haut de la cheminée et redescendent dans le foyer. En raison de la dilatation thermique, le conduit peut se fissurer à un point intermédiaire inaccessible et projeter des flammes dans les murs de l’intérieur.

Les feux de cheminée ne peuvent généralement pas être maîtrisés par le propriétaire. Comme les pompiers doivent envoyer de l’eau du haut vers le bas, la maison est endommagée par l’inondation. Dans de nombreux cas, la maison entière est perdue.

Quand nettoyer votre cheminée

Les cheminées doivent être nettoyées au plus tard au début de l’automne, avant la saison des feux de cheminée. Si vous décidez de faire appel à un ramoneur, vous pouvez espérer un résultat rapide si vous le faites venir plus tôt, idéalement en été. Pour l’auto-nettoyage, la fin de l’été est la meilleure période, car vous pouvez compter sur un toit sec et sûr et sur les conditions douces dont vous aurez besoin pour effectuer le travail.

En plus des nettoyages de cheminée programmés, vous devez nettoyer lorsque l’une de ces conditions est présente :

  • La suie et la créosote ont tendance à tomber dans la chambre de combustion lorsqu’il y a un feu dans le foyer.
  • De la créosote en forme de nid d’abeille s’accumule à l’intérieur de la cheminée.
  • La créosote a une épaisseur supérieure à 3 mm.
  • Vous brûlez beaucoup de bûches artificielles.
  • Vous êtes un gros utilisateur du foyer.
  • Vous brûlez du bois de chauffage vert ou non séché.

Consignes de sécurité

La plupart des propriétaires choisissent de faire appel à un ramoneur, surtout si la cheminée n’a pas été nettoyée depuis longtemps. Trouvez une entreprise de ramonage réputée en demandant à vos amis et voisins de vous recommander.

Si vous êtes très à l’aise dans les hauteurs et que vous avez l’habitude d’escalader le toit de votre maison, il est possible de nettoyer votre propre cheminée. Restez prudent en pratiquant une bonne sécurité à l’échelle et en demandant à un assistant de vous surveiller lorsque vous êtes sur le toit.

Ce dont vous aurez besoin

Équipement

  • Échelle coulissante
  • Perceuse sans fil avec un embout tournevis
  • Aspirateur de chantier avec filtre à poussière
  • Lampe de poche

Matériaux

  • Brosses pour cheminées
  • Rallonges en fibre de verre
  • Feuilles de plastique
  • Ruban adhésif de peintre et ruban adhésif en toile
  • Masque anti-poussière et lunettes de sécurité

Instructions

1. Sceller la cheminée

Au rez-de-chaussée, ouvrez complètement le registre de la cheminée.

Découpez une grande section de feuille de plastique mesurant environ 2,5 mètres de long sur 1,5 mètre de large, et collez-la sur le sol devant la cheminée avec du ruban adhésif de peintre ou du ruban adhésif en toile.

Coupez un autre morceau de plastique en feuille de manière à ce qu’il soit au moins 30 centimètres plus long et plus large que l’ouverture de la cheminée. Collez-la sur la cheminée pour la protéger des débris.

2. Montez sur le toit

Placez l’échelle à coulisse contre la maison afin de pouvoir accéder au toit. Apportez vos outils de nettoyage de cheminée sur le toit. Vous devrez également apporter votre perceuse sans fil et un masque anti-poussière.

Attention : assurez-vous que votre toit est sec avant de tenter d’y monter depuis votre échelle. Faites toujours tenir l’échelle par un assistant pour plus de sécurité.

3. Retirer les chapeaux de cheminée

Pour accéder au conduit de fumée, retirez les chapeaux de cheminée en dévissant les vis des chapeaux à l’aide de votre perceuse sans fil. Placez les capuchons à bonne distance de vous pour éviter de trébucher dessus ou de les faire tomber accidentellement du toit.

4. Préparez la brosse de ramonage

Fixez la brosse de ramonage à la première tige d’extension. Gardez les tiges supplémentaires à proximité car vous devrez les ajouter à la première tige.

5. Frottez la cheminée

En gardant une seule tige sur la brosse, frottez la cheminée en commençant par le haut et en descendant lentement. Frottez jusqu’à ce que vous atteigniez l’extrémité de la première tige.

Prenez la tige suivante et vissez-la à l’arrière de la première tige. Continuez à frotter vers le bas, en ajoutant d’autres tiges, jusqu’à ce que vous ne puissiez plus aller plus loin.

Vous finirez par atteindre le plateau de fumée, qui est généralement le point d’arrêt de la plupart des opérations de ramonage à faire soi-même.

6. Frottez en retirant la brosse

Ne retirez pas la brosse en un seul mouvement. Profitez plutôt de l’occasion pour frotter légèrement de haut en bas en tirant la tige vers le haut. Lorsque vous atteignez un point de jonction, retirez une tige et mettez-la de côté.

7. Inspecter avec une lampe de poche

Avant de replacer le chapeau de cheminée, regardez dans la cheminée avec une lampe de poche pour voir s’il y a des endroits que vous avez manqués. Répétez le brossage jusqu’à ce que vous ne voyiez plus grand-chose avec une lampe de poche.

8. Terminez les opérations sur le toit

Le côté toit de ce projet est presque terminé. Remplacez les chapeaux de cheminée.

Rassemblez vos outils et remettez-les à votre assistant. Sortez du toit et enlevez l’échelle.

9. Nettoyez le rez-de-chaussée

Au niveau de la cheminée, attendez environ 10 minutes pour que la poussière et les débris se déposent.

Retirez délicatement le plastique qui recouvre l’ouverture de la chambre de combustion et ouatez-le pour enfermer la poussière qui a adhéré à l’intérieur. Jetez le plastique.

Nettoyez les zones visibles que vous pouvez atteindre avec la petite brosse de nettoyage de cheminée. Aspirez tous les débris avec l’aspirateur d’atelier.

Retirez tous les outils, puis enroulez le plastique du plancher pour enfermer tous les débris tombés. Jetez le plastique.

10. Éliminer correctement la créosote

En fonction des réglementations locales, il est possible que vous puissiez vous débarrasser des dépôts de créosote sableuse (stade 1) dans un sac à ordures en passant par la collecte ordinaire des déchets. Mais vérifiez toujours auprès de votre mairie ou de votre déchetterie s’il existe des directives ou des instructions spécifiques pour l’élimination de la créosote que vous avez nettoyée de votre cheminée.

Conseils pour garder votre cheminée propre plus longtemps

Il existe quelques moyens de garder votre cheminée plus propre et plus sûre plus longtemps.

Utiliser du bois propre

Brûlez les bois les plus secs et les plus propres, comme les bois durs, car ils contiennent le moins de sève susceptible d’obstruer une cheminée. Brûler du bois vert ou non séché accélère l’accumulation de créosote.

Éviter les obstructions

Faites attention à un conduit de cheminée ou à un chapeau de cheminée bloqué, surtout après des tempêtes ou des vents violents qui peuvent les obstruer avec des débris, de la neige et de la glace.

Les cendres

Faites attention aux cendres de cheminée ; il y a beaucoup de controverse sur la question de savoir s’il faut en enlever une partie ou la totalité après un feu. En général, il est préférable de laisser environ 2 centimètres de cendres pour aider à construire et à allumer les futurs feux plus rapidement, ce qui réduit effectivement l’accumulation. Mais vous pouvez aussi enlever les cendres à la fin de la saison de chauffage et les utiliser pour amender le sol, si vous en connaissez les avantages et les inconvénients.

L’accumulation de créosote

Pensez aux produits commerciaux que vous pouvez faire gicler dans votre cheminée pour ralentir l’accumulation de créosote.

Quand faire appel à un professionnel

Il est préférable de faire appel à un professionnel si les instructions de nettoyage ci-dessus, notamment le fait de monter sur le toit, vous semblent trop difficiles et dangereuses.

Mais vous devez également prévenir un professionnel si vous découvrez des problèmes structurels pendant votre nettoyage bricolé qui nécessiteront des réparations. Par exemple, si votre brosse se prend dans une fissure et que vous n’avez pas nettoyé votre cheminée après une longue période d’inutilisation, vous devez faire appel à un professionnel. Votre cheminée ne doit pas comporter de fissures dans lesquelles une brosse pourrait se prendre. Une fissure a le potentiel de propager les flammes à d’autres structures de votre maison.

Appelez un professionnel si vous repérez d’autres problèmes pendant le nettoyage, tels que :

  • Une cheminée qui bouge ou se déplace légèrement sur le toit.
  • Érosion de la couronne de la cheminée.
  • Écaillage (cassure) des briques de la cheminée extérieure.
  • Des morceaux de tuiles aperçus dans le foyer, ce qui peut indiquer le danger extrême d’une gaine fissurée.
  • Créosote floconneuse (stade deux) et vitrifiée (stade trois), qui doit être traitée avec des produits chimiques et éliminée correctement.

Partager cet article