Comment rentabiliser le ROI de la GRC ?

Rentabiliser le ROI de la GRC
Partager cet article

La GRC (Gestion de la Relation Client) est une stratégie marketing basée sur la collecte et le traitement de l’information. Elle nécessite de ce fait la mobilisation d’un certain nombre de ressources matérielles et financières. Cet investissement doit donc être rentable pour une gestion efficiente de la relation client. Pour ce faire, voici comment rentabiliser le ROI de la GRC !

Connaître les besoins des clients

Pour rentabiliser le ROI de la GRC, vous devez dans un premier temps connaître les besoins de vos clients. Cela nécessite la mise en place d’un système d’écoute et de veille pertinent. Comme vous pouvez le voir sur le site ledigitalizeur.fr, plusieurs outils informatiques permettent désormais de collecter des données sur les clients. Avec ces informations, il vous est possible d’identifier leurs réels besoins. Toutefois, vous ne devez exploiter que des informations utiles. En procédant ainsi, vous évitez de vous encombrer avec des données qui ne sont pas utiles à exploiter.

Satisfaire les clients

Maintenant que vous connaissez les besoins des clients, vous devez les satisfaire afin de rentabiliser le ROI de la GRC. Pour y parvenir, utilisez les données recueillies en amont. Grâce à la satisfaction de vos clients, vous allez facilement améliorer votre retour sur investissement. De ce fait, vous amortissez rapidement le coût de la gestion de la relation clients.

Par ailleurs, il faut savoir qu’en satisfaisant vos clients, vous allez pouvoir les fidéliser. Ils pourront ainsi communiquer en faveur de votre marque, de vos produits ou de vos services. Par conséquent, vous parviendrez à maintenir, voire à augmenter, votre chiffre d’affaires. En revanche, la non-satisfaction de vos clients va représenter un véritable manque à gagner pour votre structure. Elle risque donc de freiner la rentabilisation du ROI de la GRC.

Utiliser les bons canaux de communication

Pour rentabiliser le ROI de la GRC, vous devez aussi utiliser les bons canaux de communication. Cela revient à vous adapter à votre clientèle cible. C’est en fonction de cette dernière que vous allez définir les outils à utiliser. Parmi les plus courants dans le B2C, il y a Whatsapp et Facebook Messenger. Ces messageries instantanées sont souvent au centre des programmes relationnels et de la stratégie marketing des entreprises. Pour rentabiliser votre ROI, vous devez donc intégrer ces outils dans la gestion de la relation client de votre entreprise.

Maîtriser le ROI de la GRC

La maîtrise du ROI de la GRC est également déterminante pour optimiser la rentabilité de la gestion de la clientèle. Elle passe par trois axes que sont l’augmentation du chiffre d’affaires, sa limitation et la baisse des coûts.

L’augmentation du chiffre d’affaires

Pour augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise à travers le ROI de la GRC, vous devez personnaliser vos ciblages. Cela va vous permettre d’adapter la communication, l’offre, le canal et le moment d’envoi à vos clients. Ainsi, vous saurez dégager une marge significative de votre stratégie marketing.

Limiter la perte de chiffre d’affaires

La maîtrise du ROI de la GRC passe aussi par la limitation de la perte de chiffre d’affaires. Pour ce faire, vous devez vous concentrer sur les clients à plus forte valeur. Il vous reviendra donc de suivre l’évolution de leur consommation. Pour les autres clients en revanche, vous pouvez simplement vous contenter de leur adresser un message automatisé.

La baisse des coûts de production

Maîtriser le ROI de la GRC, c’est pouvoir baisser les coûts de production. Pour cela, vous devez évaluer la valeur du client en fonction de ses dépenses. Cette valeur sera enfin utilisée pour piloter la campagne marketing. En même temps, vous aurez la liberté de choisir un canal coûteux ou non, selon le profil du client. De ce fait, il vous sera facile de maîtriser et de baisser les coûts de la gestion de votre relation clients.

En somme, retenez que pour rentabiliser le ROI de la GRC, vous devez jouer sur plusieurs facteurs. Parmi ceux-ci, il y a l’identification et la satisfaction des besoins des clients. À cela s’ajoutent le choix des bons canaux de communication et la maîtrise du ROI de la GRC.


Partager cet article