Bilan de compétences durant un arrêt maladie : est-ce possible et comment procéder ?

Il est otut à fait possible de faire un bilan de compétences lorsqu'on est en arrêt maladie
Partager cet article

Vous êtes en arrêt maladie et vous ne savez pas comment rebondir dans votre carrière ? Peut-on faire un bilan de compétences pendant cette période ? La réponse est oui ! Ce guide vous aidera à prendre les bonnes décisions pour optimiser le temps que vous passez à l’arrêt et à préparer votre retour au travail.

Bien qu’un arrêt maladie soit une épreuve difficile, il peut aussi constituer une opportunité unique de réfléchir sur votre projet professionnel et de transformer cette étape en une transition vers un nouveau métier, plus motivant.

Nous allons parler des avantages du bilan de compétences pour les salariés qui sont en arrêt maladie afin que vous puissiez saisir cette chance pour reprendre le contrôle de votre avenir professionnel.

Préparation du bilan de compétences

Le bilan de compétences est un outil incontournable pour faire le point sur sa carrière professionnelle et envisager de nouveaux horizons. Mais comment s’y préparer efficacement ? Voici les différentes étapes de la préparation d’un bilan de compétences.

Comprendre le cadre et les objectifs du bilan de compétences

Un bilan de compétences permet d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations afin de mieux se connaître et de trouver un nouveau projet professionnel. Il peut être réalisé à tout moment, y compris pendant un arrêt maladie.

Le but principal d’un bilan de compétences est d’aider la personne à prendre conscience des atouts dont elle dispose pour évoluer professionnellement et lui donner les clés pour construire son avenir. Cette démarche peut aussi être utile pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées au travail ou en cas de transition professionnelle.

Déterminer si l’arrêt maladie est éligible au bilan

Pour commencer un bilan de compétences pendant un arrêt maladie, il faut d’abord vérifier que celui-ci est éligible à ce type de formation. Il faut donc contacter sa caisse d’assurance maladie ou sa mutuelle pour obtenir des informations sur les conditions et les modalités d’accès à ce dispositif.

Il est également nécessaire d’obtenir l’accord préalable de son médecin traitant avant de suivre une formation pendant son arrêt de travail.

Vous pouvez demander à la sécurité sociale si votre arrêt maladie vous permet d'effectuer un bilan de compétences

Évaluer ses compétences

La première étape consiste à dresser un inventaire des compétences acquises durant sa carrière professionnelle. Cette analyse permet d’identifier les points forts et les points faibles et d’avoir une vision plus claire des opportunités qui s’offrent à soi et des contraintes qu’il faudra prendre en compte pour mettre en œuvre son projet professionnel.

Se renseigner sur les moyens de financement

Il faudra aussi se renseigner sur les différents moyens possibles pour financer le bilan de compétences. Les aides financières varient selon le statut de la personne et les conditions d’accès peuvent être différentes en fonction de l’entreprise ou du service employeur.

Un salarié peut bénéficier d’un abondement du compte personnel de formation (CPF) par son employeur pour financer une partie des frais liés à ce type de formation. Il est donc recommandé de se renseigner sur les aides disponibles avant de commencer le bilan.

Mise en œuvre du bilan de compétences

Vous avez terminé la phase de préparation de votre bilan de compétences et vous vous demandez maintenant comment mettre en œuvre tout ce que vous avez appris ?

Nous allons aborder l’élaboration d’un projet professionnel cohérent avec vos compétences et vos aspirations. Ensuite, nous allons voir comment réaliser une veille professionnelle pour être au fait des dernières tendances du marché de l’emploi. Nous vous donnerons également des conseils pour rédiger un CV et une lettre de motivation qui mettent en valeur vos compétences et votre parcours puis nous vous guiderons dans les démarches à entreprendre pour démarcher des employeurs potentiels.

Elaborer un projet professionnel

Une fois que le financement est assuré, il est temps d’élaborer un projet professionnel qui prend en compte les aptitudes et les motivations personnelles ainsi que les contraintes liées au marché du travail. Cette étape nécessite une veille professionnelle afin d’identifier les métiers qui correspondent aux compétences et aux aspirations personnelles.

Réaliser une veille professionnelle

La veille professionnelle consiste à recueillir des informations sur le marché du travail et à analyser les tendances actuelles pour trouver des pistes intéressantes pour construire son avenir professionnel. Cette étape permet également d’identifier les entreprises qui proposent des postes correspondant aux compétences et aux aspirations personnelles.

Lors de votre bilan de compétence vous effectuerez une veille professionnelle

Rédiger un CV et une lettre de motivation adaptés

Pour postuler aux offres d’emploi correspondantes, il faut rédiger un CV et une lettre de motivation clairs, concis et convaincants. Il ne faut pas hésiter à mettre en avant ses qualités personnelles et ses expériences passées pour montrer sa motivation et sa volonté de rebondir après un arrêt maladie.

Démarcher des employeurs potentiels

Il est essentiel de contacter directement les entreprises pour se faire connaître et montrer sa volonté de rebondir professionnellement après un arrêt maladie. Il est également possible d’envoyer des candidatures spontanées ou de répondre aux offres d’emploi correspondantes.

Évaluer les opportunités et leurs contraintes

Il faut prendre en compte tous les éléments pour choisir le métier qui convient le mieux à son projet professionnel. Cette étape permet également d’identifier les aides disponibles pour financer la formation nécessaire pour exercer ce métier et de vérifier si l’arrêt maladie est éligible à ces aides.

Suivi du bilan de compétences

Votre bilan de compétences est désormais terminé et vous avez pu mettre en œuvre votre projet professionnel. Cependant, le suivi est une étape cruciale pour assurer votre réussite.

Analyser les retours des employeurs

Une fois que le métier a été choisi, il est temps d’analyser les retours des employeurs afin de savoir si le projet professionnel peut être mis en œuvre. Il faut prendre en compte tous les éléments pour déterminer si la transition vers ce nouveau métier est possible.

Choisir un métier pour une transition professionnelle

Demandez conseil à un spécialiste du recrutement ou à un conseiller en orientation pour trouver un poste adapté aux compétences et aux aspirations personnelles. Une fois que le projet professionnel a été validé par les employeurs, il est temps de choisir un métier pour effectuer une transition professionnelle.

Chercher des aides pour financer la formation professionnelle

Une fois que le poste a été trouvé, il est temps de chercher des aides financières pour financer la formation nécessaire pour exercer ce métier. Il est donc recommandé de se renseigner sur les aides disponibles, telles que le compte personnel de formation (CPF), les abondements CPF par l’employeur, ou encore les aides de reconversion professionnelle, pour faciliter la transition vers ce nouveau métier.

Conclusion

Vous savez maintenant tout sur la réalisation d’un bilan de compétences pendant un arrêt maladie. Même si un arrêt maladie n’est pas forcément un frein à la réalisation de votre bilan, vous devrez vérifier les conditions d’éligibilité auprès de votre employeur ou de votre caisse d’assurance maladie. La préparation et la mise en œuvre de votre bilan de compétences sont des étapes à ne pas négliger pour réussir votre transition professionnelle.

Renseignez-vous sur les moyens de financement disponibles et les possibilités de faire un suivi régulier pour maximiser vos chances de réussite.


Partager cet article
Rédacteur
A propos de Rémy 478 Articles
Je m'appelle Rémy et je suis rédacteur pour le site web radiooloron.fr. Je suis passionné par l'actualité et j'aime partager mes bons plans avec les lecteurs du site. J’ai également un grand intérêt pour la culture populaire française et internationale et je rédige des articles qui divertiront nos lecteurs tout en leur offrant une dose d’information utile au quotidien. Logo