Les six pays traversés par le fabuleux fleuve Mékong

Le fleuve Mékong traverse 6 pays
Partager cet article

Le Fabuleux Fleuve Mékong traverse six pays d’Asie du Sud-Est, reliant des millions de personnes et recueillant une immense variété d’espèces aquatiques. Avec plus de 4 350 kilomètres de long, il est à juste titre considéré comme l’un des grands fleuves d’Asie et un symbole important pour la région.

Nous allons explorer les pays traversés par le fleuve Mékong, leurs cultures distinctes et uniques ainsi que les menaces qui pèsent sur son écosystème à mesure qu’il prend de l’importance.

Venez découvrir comment le fleuve Mékong relie non seulement physiquement mais aussi culturellement et socialement six nations fascinantes.

Généralités sur le fleuve mékong

Le fleuve Mékong est l’un des plus grands fleuves d’Asie de l’Est, avec une longueur estimée à 4 350 kilomètres. Il traverse six pays :

  • La Chine
  • Le Laos
  • Le Cambodge
  • Le Vietnam
  • La Thaïlande
  • La Birmanie

Avec une superficie totale de 810 000 km², il prend sa source dans les montagnes chinoises et se jette dans l’océan Pacifique via le delta du Mékong au sud-est du Vietnam et prend un certain nombre de noms différents tout au long du voyage : Lancang Jiang en Chine, Mae Nam Khong au Laos et Tonle Thom au Cambodge.

Le fleuve Mékong est une puissante source de vie pour les millions de personnes qui y vivent directement ou qui dépendent de ses ressources naturelles pour survivre. Son écosystème riche abrite une biodiversité incroyablement variée, ce qui en fait une destination populaire pour les amoureux de la nature à travers le monde.

On trouve ici plus de 850 espèces de poissons endémiques, dont plusieurs sont menacées par la pêche illégale et indiscriminée.

Pays traversés par le fleuve mékong

Ce fleuve d’Asie du Sud-Est traverse donc 6 pays :

Chine

Le fleuve Mékong commence sa course dans les montagnes Qinghai-Tibet à Chengdu (province du Tibet) puis descend vers le sud sur 2 200 kilomètres à travers la province du Yunnan avant de passer en Asie du Sud-Est.

Shangri-La, Yunnan, Chine

Laos

Une fois arrivé au Laos, on nomme le fleuve Mekong « Mae Nam Khong ». Ici il coule sur 650 kilomètres avant de remonter vers le nord-est sur 120 kms pour rejoindre la frontière thaïlandaise.

Le fleuve Mékong passe par Pak Beng au Laos

Thaïlande

Le Cours supérieur du Mékong continue sa course à travers la Thaïlande orientale sur environ 350 kilomètres avant d’atteindre la frontière cambodgienne. Le cours inférieur continue vers l’ouest pour couvrir 800 kilomètres supplémentaires jusqu’à atteindre la mer d’Andaman près des provinces occidentales de Kanchanaburi et Tak.

À lire : Les plus belles îles de Thaïlande

Bateau sur le Mékong à Nong Khai en Thaïlande

Cambodge

Traversant tout le pays cambodgien sur 750 kilomètres, ce tronçon est appelé Tonlé Tom et fournit 70% des ressources hydriques annuelles utilisables par l’agriculture cambodgienne et fournit également des pêches importantes pour les communautés locales tout au long de sa rive droite.

Photo prise à Kampong Cham au Cambodge

Vietnam

Avec un dénivelé moindre, le cours inférieur du fleuve continue son chemin vers l’est à travers le Vietnam sur 535 kilomètres, avant de se jeter dans la mer de Chine méridionale via le delta du Mékong.

Bateau sur le delta du Mékong qui se situe au Vietnam

Birmanie

Le cours inférieur ne traverse pas officiellement la Birmanie, mais certains de ses affluents forment un échange hydrologique avec la Birmanie via des étendues d’eau sous terre appelée «rives cachées».

Impact du fleuve mékong sur les pays traversés

Le fleuve Mékong est une source fondamentale pour l’agriculture et le commerce, qui prodigue des ressources alimentaires abondantes dans la région. L’eau douce fournie par le fleuve est essentielle pour l’irrigation à grande échelle et permet aux agriculteurs locaux de cultiver des produits tels que le riz, les fruits, le poisson…

Les plantes aquatiques et les animaux qui vivent autour du fleuve sont une importante source de nourriture et de revenus pour les populations locales. L’importance de la protection de cet écosystème ne peut être surestimée car il joue un rôle vital dans l’existence des millions de personnes qui vivent et travaillent le long des berges du Mékong.

Cependant, malgré son importance vitale, le Moyen Mékong fait face à une variété de menaces environnementales provenant principalement des barrages hydro-électriques construits sur son cours supérieur, ce qui a provoqué une baisse significative du niveau de l’eau et une diminution des stocks halieutiques.

Pêcheur sur le delta du Mékong au Vietnam

Les tribus traditionnelles qui pêchent dans le fleuve et sa région subissent également une pression croissante en raison du développement intensif des zones riveraines. En outre, les forêts autour du fleuve sont en plein déclin à cause de coupes illégales massives au Cambodge et à travers les pays voisins.

La communauté internationale doit prendre des mesures concrètes pour contribuer à améliorer la situation actuelle en renforçant la coopération entre les pays riverains afin qu’ils puissent profiter durablement des richesses naturelles offertes par ce grand fleuve.


Partager cet article
Rédacteur
A propos de Rémy 473 Articles
Je m'appelle Rémy et je suis rédacteur pour le site web radiooloron.fr. Je suis passionné par l'actualité et j'aime partager mes bons plans avec les lecteurs du site. J’ai également un grand intérêt pour la culture populaire française et internationale et je rédige des articles qui divertiront nos lecteurs tout en leur offrant une dose d’information utile au quotidien. Logo