Durée d’un malus pour une assurance auto

Découvrez combien de temps il faut pour se débarrasser de son malus assurance auto
Partager cet article

Avez-vous déjà entendu parler du mystère qui plane autour des malus assurance auto ? Si vous êtes un assuré, ce système complexe et opaque est probablement une source de confusion.

Comment fonctionne le calcul des primes en cas de sinistre responsable ? Quel est l’impact sur la prime d’un accident pour lequel le conducteur est tenu pour responsable ? Combien de temps faut-il pour se remettre dans le vert après un malus auto ?

Dans cet article, nous allons explorer les méandres du malus assurance auto et voir combien de temps il dure.

Que signifie le malus assurance ?

Le malus assurance est un système mis en place par les assureurs pour modifier la prime d’assurance en fonction des sinistres causés par l’assuré. Il s’applique aux véhicules terrestres à moteur, auto et moto, pour lesquels une assurance au minimum en responsabilité civile est obligatoire.

Concrètement, ce système consiste à appliquer un coefficient multiplicateur au tarif annuel de base : si l’assuré est impliqué dans un accident et qu’il est déclaré responsable de celui-ci, le coefficient augmente et la prime annuelle s’en trouve alors majorée.

À l’inverse, en cas de non-sinistre ou de non-responsabilité, c’est-à-dire quand l’assuré n’a pas eu à gérer un sinistre durant l’année écoulée, le coefficient diminue assez régulièrement (de 5 % chaque année) jusqu’à retrouver son niveau initial ou jusqu’à ce que l’assuré obtienne un bonus.

Le malus assurance auto est donc une classification utilisée par les compagnies d’assurance afin d’ajuster les primes selon les sinistres et responsabilités des assurés.

Comment fonctionne le bonus-malus ?

Les assureurs calculent le montant des primes annuelles en tenant compte du coefficient personnel attribué à chaque client selon ses antécédents de sinistre et sa responsabilité personnelle. Ce coefficient permet de moduler la prime pour chaque conducteur sur la base du risque encouru : plus le risque est grand plus la prime est élevée et inversement.

Combien de temps dure un malus assurance ?

Le Code des assurances définit et encadre les règles de calcul du coefficient réduction-majoration (CRM) ainsi que la durée du malus. Suite à un accident responsable, le CRM augmente rapidement, et sa baisse est plus lente : 5% par an pendant les deux années suivantes.

Votre malus disparait totalement après 2 ans sans accident responsable. Grâce au système de « descente rapide », vous revenez directement à votre coefficient de départ. À noter que cece s’applique quel que soit le malus dont vous avez fait l’objet.

Cette politique est mise en place afin d’éviter aux assurés de trop payer pour leurs assurances auto. Il était injuste qu’un individu reste soumis à un tarif élevé pendant plusieurs années suite à une succession d’accidents récurrents. Avec cette règle, les consommateurs ont la possibilité de bénéficier rapidement des tarifs initiaux et donc faire des économies non négligeables sur les primes.

Réduire la durée de son malus

Pour réduire au maximum le temps qu’il faudra passer en statut majoré et donc permettre une remise rapide des bonus/malus, il est préférable d’être vigilant afin d’éviter tout sinistre impliquant sa propre responsabilité.

Étant donné que les accidents responsables entraînent une augmentation significative du coefficient, mais aussi une prolongation considérable du temps passé en statut majoré, la meilleure manière d’accroître ses chances d’obtenir rapidement son bonus consiste à être attentif sur la route et à limiter les risques liés à la conduite.

Astuces pour réduire le malus de son contrat d'assurance automobile

Comment trouver une assurance malussée pas cher ?

L’assurance auto pour un conducteur malussé est toujours plus onéreuse qu’un contrat classique. Pour comprendre les raisons de cette surprime, vous pouvez rechercher plus d’informations sur l’assurance auto sur les sites des agences qui proposent ces contrats. Ceci dit, il faut savoir que certaines compagnies affichent tout de même des tarifs moins onéreux pour les conducteurs malussés. Si vous êtes dans cette situation, alors, pour trouver un contrat au tarif abordable, vous devez comparer les différentes offres proposées par plusieurs prestataires. Pour effectuer cette comparaison, vous devez non seulement vérifier les coûts des mensualités, mais aussi les exclusions de garantie, les franchises ainsi que les plafonds d’indemnisation. 

D’autre part, si vous êtes un jeune conducteur malussé, il sera plus difficile pour vous de trouver un contrat à bas coût, étant donné que le prix de votre contrat sera majoré par la surprime jeune conducteur et par celle du malus. La solution dans ce cas est de solliciter l’aide du bureau central de tarification pour avoir une assurance auto. Vous pouvez également user de quelques astuces pour réduire le coût de votre prime d’assurance (conduire une voiture d’occasion, choisir un niveau de garantie bas, souscrire une assurance au km ou opter pour la conduite accompagnée). 

Conclusion

Lorsqu’on souscrit à une assurance auto, le bonus-malus peut avoir une incidence significative sur le tarif annuel. En tenant compte des modalités de calcul de ce coefficient, il est possible d’optimiser sa prime et son temps de majoration pour obtenir rapidement un bonus.


Partager cet article
Rédacteur
A propos de Rémy 487 Articles
Je m'appelle Rémy et je suis rédacteur pour le site web radiooloron.fr. Je suis passionné par l'actualité et j'aime partager mes bons plans avec les lecteurs du site. J’ai également un grand intérêt pour la culture populaire française et internationale et je rédige des articles qui divertiront nos lecteurs tout en leur offrant une dose d’information utile au quotidien. Logo