Parapente et vertige : est-ce incompatible ?

Les personnes ayant le vertige peuvent-elles faire du parapente ?
Partager cet article

Faire du parapente quand on a le vertige est tout à fait réalisable. Cette expérience vous offre l’opportunité de vaincre votre peur interne et d’explorer les cieux comme jamais auparavant.

Offrez-vous un baptême de l’air, regardez le sol s’éloigner doucement sous vos pieds, sentez le vent dans vos oreilles et admirez la vue panoramique incroyable que seul le parapente peut offrir.

Comment le vertige peut affecter le fait de faire du parapente ?

Le vertige est une sensation désagréable qui touche entre 15 et 40 % des personnes à travers le monde, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cet état émotionnel est très fréquent chez les personnes qui ont une peur du vide, c’est pourquoi certaines sont enclines à l’avoir lorsqu’elles font des activités comme le parapente où elles sont exposées à des hauteurs importantes.

Comprendre la sensation de vertige et ses causes

Le vertige peut être causé par plusieurs choses, notamment par des problèmes auditifs, un traumatisme crânien ou toute autre condition médicale avec une incapacité visuelle. Pourtant, la plupart du temps, il est lié à des craintes profondes telles que la phobie des hauteurs, l’anxiété ou une perte d’équilibre.

Il est bien connu que les personnes souffrant de vertiges peuvent avoir de fortes nausées et même des crises d’angoisse quand elles se trouvent en hauteur. Alors comment surmonter ce type de rejet et s’aventurer en parapente malgré ce handicap ? Il existe effectivement certains paramètres qui permettent de maximiser les chances de réussir son baptême.

Il est possible de voler en parapente même si on a le vertige

Les risques liés à la pratique du parapente avec le vertige

Malgré sa sécurité optimale due aux harnais et aux secours en cas de problème, le parapente comporte certains dangers si on ne respecte pas les limites physiques et psychologiques. Les personnes ayant le vertige doivent être conscientes que si ce trouble persiste pendant le vol, celui-ci serait plus compliqué car cela entraîne un manque d’attention, une certaine confusion et parasite l’expérience.

Comment gérer sa peur et apprécier l’expérience en toute sécurité ?

Afin d’appréhender sereinement le décollage et d’arrêter l’inconfort au moment maximal de sensations fortes associés au parapente, il est indispensable de :

  • Se familiariser avec la théorie : Cela permet d’approfondir ses connaissances et de comprendre le vertige pour mieux le gérer. Il est indispensable de se renseigner sur la pratique du parapente et les conditions à réunir afin de minimiser les risques.
  • Se concentrer sur sa respiration : La respiration consciente est très utile pour calmer son corps et stimuler sa capacité à être au présent. Il s’agit d’inspirer par le nez et expirer par la bouche en sentant le déplacement de l’air entrant et sortant.
  • Réaliser des exercices pour améliorer sa concentration : Certains exercices simples comme imaginer un souvenir spécifique ou focaliser sur une partie spécifique de son organisme peuvent aider à immiscer la sensation de vertige et à retrouver un sentiment d’apaisement.

Les différents paramètres pour réussir un baptême de parapente avec le vertige

Les personnes qui ont le vertige peuvent tou à fait voler en parapente. Le vertige est la plupart du temps ressenti lorsqu’on est en contact avec le sol. Lors d’un vol, en parapente ou à bord de n’importe quel aéronef, la sensation de vertige n’apparait pas, contrairement à la peur du vide qui peut se manifester.

Choisir un lieu adapté pour son baptême

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de restrictions sur les zones autorisées aux vols en parapente, certaines offrent certains avantages qui seront bénéfiques pour ceux qui ont le vertige. Par exemple, choisir des sites où les décollages sont accessibles depuis le sol et non pas depuis les falaises favorise une expérience plus douce au moment du départ.

De même, voler sur des sites paisibles sans turbulence ni vents forts sera bénéfique pour ceux qui sont sujets au vertige.

Déocller en parapente d'une pente douce est idéal pour les personnes ayant peur du vide

Évaluer le niveau de difficulté du vol en fonction de son état de santé

Chaque personne ayant le vertige doit prendre en compte que chaque vol aura ses contraintes, le voyageur devra donc adapter son activité en fonction de son niveau d’anxiété.

Il est toujours recommandé d’opter pour des premiers vols accompagné d’un moniteur professionnel dans le cadre d’un stage d’initiation puis de stages de perfectionnement jusqu’à acquérir l’autonomie nécessaire.

Faire confiance au moniteur et suivre ses conseils

Tout bon instructeur connaît les limites physiques et psychologiques associées à la pratique du parapente et saura adapter chaque vol en conséquence. Si le moniteur observe que le vol se déroule bien, il est possible de lui demander des conseils pour améliorer la navigation au fil du temps.

Le plaisir intense de voler malgré une peur interne

En étant sujet au vertige, voler en parapente vous permettra de profiter d’une expérience inoubliable, normalement sans ressentir le vertige que vous ressentez lorsque vous avez les pieds en contact avec le sol.

La découverte d’un paysage magnifique vu d’en haut

Volant dans les airs à bord d’une aile volante est une expérience totalement différente et unique. La sensation nouvelle qui s’installe durant le vol permet d’avoir un point de vue complètement différent sur les choses, ce qui donne aux voyageurs une occasion inoubliable de voir des paysages oubliés quels que soient les obstacles mentaux.

Le parapente est une occasion extraordinaire de découvrir des paysages époustouflants vus du ciel

Les sensations douces du vol en parapente

Après avoir surmonté sa peur du vide, le sentiment de liberté qui s’installe au cœur du voyageur est incomparable. On peut sentir le poids du corps s’affranchir de la terre ferme et flotter comme un oiseau dans les airs.

Il y a également la sensation de calme associée à rien entendre autour à part que son souffle et les battements de son cœur.

Le soulagement et la fierté ressentis après avoir surmonté sa peur du vide

Cette sensation libératrice suit généralement toutes les tentatives réussies des personnes ayant le vertige qui ont osé s’aventurer en parapente. Une fois atterris, on se retrouve rempli de fierté et de respect pour notre courage face aux difficultés rencontrées.

Conclusion

Il est clair que le parapente et le vertige ne sont pas incompatibles. La pratique du vol libre peut impressionner les personnes qui ont des problèmes avec l’altitude ou qui souffrent de vertiges, mais elle peut également être très gratifiante si elle est prise au sérieux et qu’une attention particulière est accordée à l’étude du vol et aux mesures de sécurité nécessaires.

Si vous recherchez une activité passionnante qui offre une sensation libre comme l’oiseau sans risque incalculable et se sentir en liberté tout en étant entourés par un paysage magnifique, alors le parapente pourrait bien être votre choix idéal.


Partager cet article
Rédacteur
A propos de Rémy 482 Articles
Je m'appelle Rémy et je suis rédacteur pour le site web radiooloron.fr. Je suis passionné par l'actualité et j'aime partager mes bons plans avec les lecteurs du site. J’ai également un grand intérêt pour la culture populaire française et internationale et je rédige des articles qui divertiront nos lecteurs tout en leur offrant une dose d’information utile au quotidien. Logo