микрозаймы

«

»

Oct 08

Frais de garde de votre bébé : les aides financières possibles

En cette rentrée scolaire, l’allocation de rentrée scolaire – versée sous conditions par la Caisse d’Allocation Familiale ou la Mutualité Sociale Agricole – permet d’aider les parents d’enfants âgés entre 6 et 18 ans à assumer toute ou partie des coûts de la scolarité. Et, s’il existe d’autres aides financières plus spécifiques pour les collégiens et les lycéens, les plus petits ne sont pas oubliés pour autant. S’il fut nécessaire de vous informer, de préparer en amont puis de motiver votre demande pour obtenir une place en crèche, voilà chose faite. Mais voilà, les frais de garde de bébé constituent eux aussi un budget important. Fort heureusement, il est possible d’alléger votre facture en bénéficiant d’aides spécifiques. Gros plan. 

Les aides de la CAF

En cette rentrée, vous avez votre place et finalisé votre inscription en crèche à Paris notamment. Et, vous aussi, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour faire garder votre enfant. Votre enfant est accueilli dans une crèche – crèche collective, crèche d’entreprise ou crèche municipale par exemple – et dans ce cas, la participation horaire est calculée en fonction de vos ressources, mais aussi du nombre d’enfants que vous avez à charge. S’il s’agit d’une inscription dans une micro-crèche, il vous est possible de bénéficier d’un complément de libre choix du mode de garde si votre enfant y est gardé au moins 16 heures dans le mois. Dans la mesure où vous optez pour une assistante maternelle, vous avez le droit au complément de libre choix de mode de garde de la Paje. Selon les cas, la prise en charge de la rémunération peut être partielle et les cotisations sociales peuvent l’être totalement. Dans le cas d’une garde à domicile, le montant de la prise en charge dépend de vos revenus, du nombre d’enfants et de leur âge. 

Le crédit d’impôt

Il vous est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt portant sur l’ensemble de vos dépenses pour la garde de votre enfant si vous employez une garde à domicile, si vous recourez aux services d’une assistante maternelle agréée ou encore si vous optez pour un établissement d’accueil des enfants de moins de 6 ans. L’aide fiscale est alors égale à 50% des dépenses, avec un plafond cependant. Dans tous les cas, que vous soyez actif ou non, il vous est possible de bénéficier de cette aide. 

Les autres aides

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie de résidence, mais aussi de votre département, des aides spécifiques peuvent être proposées. C’est le cas notamment des Hauts-de-Seine par exemple. Mieux vaut dès lors, les joindre, on ne sait jamais. En parallèle, certaines entreprises proposent également une aide financière pour la garde d’enfant à domicile. Là encore, pensez-y. Pour finir, vous pouvez également opter pour le chèque emploi service universel. Financé en partie ou totalement par votre employeur, via le Comité d’Entreprise, ou encore votre mutuelle, cela vous permet de réduire les frais induits à la garde de votre bébé. Attention toutefois, il vous faut au préalable vous assurer des conditions d’utilisation, vérifier auprès de la structure d’accueil qu’ils soient acceptés et surtout, les déclarer aux impôts.